Bibliographie Thèmatique

L’ethnographie des catastrophes
Entretien avec Sandrine Revet
par David Bornstein & Florent Guénard
Sandrine Revet défend une approche ethnographique des catastrophes afin de comprendre, au delà du strict bilan, les effets d’un désastre sur les politiques publiques, mais aussi et surtout sur les comportements et croyances des populations. Dans cet entretien, elle s’interroge sur le renouveau actuel des Disaster Studies et montre comment celles-ci se sont structurées depuis la deuxième (...)

Suite à la journée d’études du Groupe de recherche international (GDRI) du Musée du quai Branly intitulée "L’expression du désastre : entre épuisement et création" (23 septembre 2008), Barbara Glowczewski et Alexandre Soucaille ont dirigé le dernier numéro des Cahiers d’anthropologie sociale sous le titre "Désastres" (n° 7, septembre 2011). Les éditions de l’Herne, que nous remercions ici, nous ont permis de publier en ligne sur le site d’ARCRA la contribution à ce travail collectif que nous avons écrite (...)

Revet S., 2010, « Le sens du désastre. Les multiples interprétations d’une catastrophe « naturelle » au Venezuela, Terrain, n° 54, pp. 42-55.
En 1999, des coulées de boue ravagent le littoral vénézuélien. Suite à cette catastrophe naturelle d’une violence extraordinaire, on assiste à de nombreuses opérations tentant d’expliquer l’événement, de lui donner un sens. Cette entreprise collective, qui permet non seulement aux victimes mais au pays tout entier de signifier la catastrophe, a également pour résultat (...)

Sandrine Revet, Cultures & Conflits, n° 75, hiver 2009, p. 33-51
L’article analyse les grammaires de légitimation utilisées par les organisations internationales qui s’inscrivent dans le champ de la gestion des risques et des catastrophes « naturelles ». Après avoir décrit l’espace constitué depuis les années 1980 par les organisations internationales autour de cette thématique, il met en lumière les différentes grammaires de légitimation et d’action mises en concurrence au sein de cet espace. Il (...)

Sandrine Revet, « Christian Delécraz & Laurie Durussel, eds, Scénario catastrophe », L’Homme, 190 | 2009, [En ligne], mis en ligne le 25 mai 2009.
Comment les hommes interprètent-ils les catastrophes en fonction de leur conception du monde ? Comment s’en protègent-ils ou s’en relèvent-ils ? Ces questions sont au cœur du projet Scénario catastrophe, à la fois titre d’un ouvrage collectif et d’une exposition organisée par le Musée d’ethnographie de Genève, de mars 2007 à janvier 2008. Ce livre (lire la (...)

Revet, Sandrine (2008) « Quand le politique émerge sur la scène du désastre. Catastrophes naturelles, figures de vulnérables et prises de parole. », Actes du colloque international Terrains d’asile. Corps, espaces, politiques du programme ASILES (CEAf, IRIS, TERRA)
Résumé : Les catastrophes dites « naturelles » donnent lieu depuis une quinzaine d’années au déploiement d’un nouveau monde d’acteurs, de pratiques et de discours, au croisement de la sphère des secours et de celle de la prévention. Ces acteurs (...)

Langumier Julien, 2008, « Appropriations locales de la tragédie collective. Approche ethnologique des inondations de novembre 1999 à Cuxac d’Aude », Développement durable et territoire, Dossier 11 : Catastrophes et Territoires.
Résumé Les approches inductive et déductive du lien entre catastrophe et territoire conduisent respectivement à la chronique d’une catastrophe annoncée ou à l’analyse des conséquences du désastre. Dans les deux cas, elles relèvent d’un point de vue extérieur et synthétique sur (...)

Langumier Julien, 2007, « Le modèle périurbain à l’épreuve de la catastrophe », Métropoles, 1, Varia, [En ligne], mis en ligne le 21 mai 2007.
Résumé Le modèle périurbain pavillonnaire est questionné à partir d’une démarche ethnographique conduite sur un village du Narbonnais touché par des inondations catastrophiques. L’histoire de ce mode d’urbanisation montre les liens forts qui existent avec les dynamiques territoriales, en l’occurrence la crise viticole des années soixante-dix. L’inondation de 1999 (...)

Violaine Girard, Julien Langumier, 2006, "Risques et catastrophe : de l’enquête de terrain à l’objet de recherche", Genèses, n° 63, pp. 128-142
Résumé
La confrontation de deux terrains, l’un touché par des inondations, l’autre lieu d’implantation d’industries dangereuses, permet de questionner l’articulation de l’enquête de terrain avec la construction de l’objet de recherche. L’évidence de la catastrophe et, à l’inverse, la question fuyante des risques montrent l’intérêt d’un retour réflexif sur les (...)

Revet, Sandrine ( 2006) Anthropologie d’une catastrophe. Les coulées de boue de 1999 sur le Littoral Central vénézuélien . Thèse de doctorat en anthropologie, soutenue le 13 décembre 2006 à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine (IHEAL / Paris III – Sorbonne nouvelle), sous la direction de Michel Agier.
Le 15 décembre 1999, de puissantes coulées de boue s’abattent sur le Littoral vénézuélien, détruisant une grande partie des infrastructures de l’Etat de Vargas et tuant de nombreuses personnes. (...)

Langumier Julien, 2006, Survivre à la catastrophe : paroles et récits d’un territoire inondé. Contribution à une ethnologie de l’événement à partir de la crue de l’Aude de 1999, thèse de doctorat en ethnologie et anthropologie sociale, EHESS, Paris.
Résumé Les inondations dramatiques du 13 novembre 1999 qui ont touché le village de Cuxac d’Aude se manifestent dans les années qui suivent par la prolixité des habitants et des gestionnaires. A défaut de faire l’expérience de la catastrophe, le chercheur est (...)

Editions Karthala, 2013
Événements exceptionnels appelant une réponse rapide, les catastrophes se gouvernent. Elles impliquent les autorités locales et nationales, des organisations non gouvernementales, des experts et des scientifiques, des agences multilatérales et les habitants eux-mêmes. Elles mettent en jeu des instruments et des dispositifs variés de politique publique.
La grippe aviaire à Hong Kong en 2009, les coulées de boue d’Alma Ata au Kazakhstan dans les années1960, le Tsunami de 2004 (...)

This tenth issue of the CE.R.CO.’s Quaderni stems from an international conference held at Bergamo University in 2009 and attempts to overcome the customary “division of labour” separating development-related issues from those concerning emergency. Despite different purposes and temporalities of action, emergency and development have in a certain sense become hybridized and juxtaposed, if not at a programmatic level, then often in the contexts where the intervention takes place. This volume is (...)

Langumier Julien (dir.), 2010, L’inondation dans les paysages du Rhône. Pour une mémoire contemporaine des risques de crue, Maison d’à côté, Bruxelles, livre-dvd
Cet ouvrage collectif est le fruit d’une démarche innovante et exploratoire lancée sous la forme d’un appel à projets en mars 2008 dans le cadre du volet “Inondation” du Plan Rhône pour « développer la mémoire des inondations et sensibiliser les populations au risque ». Partant d’analyses critiques issues de la recherche en sciences sociales sur la (...)

Revet, Sandrine (2007) Anthropologie d’une catastrophe. Les coulées de boue de 1999 sur le Littoral central vénézuélien. Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 366p.
Le 15 décembre 1999, de puissantes inondations s’abattent sur le Venezuela. Elles provoquent des coulées de boue meurtrières dans une grande partie de l’État côtier et urbain de Vargas. À partir d’une enquête ethnographique qui débute quelques mois après l’événement, au moment de l’intervention des acteurs humanitaires, et se poursuit (...)

L’ouvrage collectif de Fabrice Fernandez, Samuel Lézé et Hélène Marche propose, dans le champ de la santé, une lecture sociale des émotions. La catastrophe apparaît alors comme un lieu affecté où les interventions institutionnelles de prise en charge des populations se confrontent aux pratiques des sinistrés.
Fernandez Fabrice, Samuel Lézé, Hélène Marche (dir.), 2008, Le langage social des émotions. Etudes sur les rapports au corps et à la santé, Editions Economica-Anthropos, Paris
Présentation Cet (...)

Langumier Julien, 2008, Survivre à l’inondation. Pour une ethnologie de la catastrophe. Préface de Françoise Zonabend, ENS Editions, Lyon.
13 novembre 1999 : le village de Cuxac-d’Aude est touché par les inondations de l’Aude. Alors que cinq victimes sont dénombrées et que plus de quatre-vingt pour cent de la commune est sinistrée, l’intense médiatisation ainsi que la mobilisation des responsables institutionnels font de Cuxac-d’Aude un des villages martyrs de la catastrophe. Dans l’ombre des discours (...)