Pour une géographie de la gestion de crise : de l’accessibilité aux soins d’urgence à la vulnérabilité du territoire à Lima
Soutenance de thèse de Jérémy Robert - 26 octobre 2012
Thèse de géographie de l’Université de Grenoble

Pour une géographie de la gestion de crise : de l’accessibilité aux soins d’urgence à la vulnérabilité du territoire à Lima

Thèse de géographie de l’Université de Grenoble, soutenue le 26 octobre 2012, devant le jury composé de :
Patrick Pigeon (Université de Savoie, directeur),
Robert D’Ercole (IRD, co-directeur),
Alain Musset (EHESS, président),
Frank Lavigne (Paris 1, rapporteur),
Freddy Vinet (Monptellier 3, rapporteur),
Christina Aschan-Leygonie (Lyon, examinatrice)
Virgina Garcia Acosta (CIESAS, examinatrice).

Résumé
L’agglomération urbaine de Lima et Callao (9 millions d’habitants) se prépare à un séisme de grande magnitude susceptible de provoquer une crise majeure. Face à cette crise à venir, quelles connaissances peut-on produire sur la vulnérabilité du territoire urbain ? Cette recherche propose de poser les jalons d’une géographie de la gestion de crise à partir de la question de l’accessibilité aux soins à Lima et Callao. C’est une géographie urbaine à la croisée des problématiques du risque, de la crise et de la santé d’urgence, qui aborde frontalement les dimensions spatiales et territoriales de la gestion des situations de crise.
La problématique de recherche s’appuie sur un panorama de grandes crises urbaines et propose une analyse critique des paradigmes de gestion des risques et des catastrophes. Innovante, cette approche géographique impose de saisir conjointement la complexité des situations de crises et la vulnérabilité des grandes agglomérations urbaines. Partant de l’idée que la gestion de crise consiste à mettre en relation des ressources utiles au moment de l’évènement et des espaces vulnérables à secourir en priorité, une base de données géoréférencées des ressources de santé d’urgence à Lima a été construite et utilisée pour analyser les dimensions spatiales et territoriales de la gestion de crise. Différentes vulnérabilités sont mises en évidence : celles des hôpitaux majeurs, celles du dispositif de soins, et celles de la population à travers l’accessibilité aux soins d’urgence. Elles contribuent toutes à la compréhension de la vulnérabilité du territoire.
Ainsi, cette recherche propose de faire de la gestion de crise un véritable objet de recherche de la géographie, capable d’éclairer les questions urbaines au-delà de la problématique des risques. Elle propose de décrypter la vulnérabilité à partir d’une lecture conjointe des dimensions spatiales et territoriales de la gestion de crise au moment de l’événement et des processus de construction de la ville sur le temps long. Cette géographie de la crise dépasse le clivage entre prévention des risques et préparation à la gestion de crise en s’inscrivant dans un continuum risque / crise, et réintroduit le territoire et le politique au cœur de la problématique des risques et des crises en milieu urbain.

Mots clefs : Gestion de crise ; vulnérabilité urbaine ; risque ; territoire ; santé d’urgence ; géographie ; système d’information géographique ; Lima

For a geography of crisis management : accessibility to emergency healthcare and vulnerability of the territory in Lima

Abstract
The urban area of Lima and Callao (9 million inhabitants) is preparing for an earthquake of great magnitude that could entail a major crisis. In front of this coming crisis, what do we know about the vulnerability of this urban territory ? This research study suggests putting the milestones of a geography of crisis management based on the accessibility to emergency healthcare in Lima and Callao. It is an urban geography located at the crossroads of risk, crisis and emergency health issues, which directly tackles the spatial and territorial dimensions of crisis management.
This research study is based on a panorama of big urban crises and presents a critical analysis of the paradigms of risk and crises. This innovative geographical approach aims at seizing both the complexity of crisis situations and the vulnerability of big urban areas. Since crisis management aims at putting in relation the resources that are useful at the moment of the event with the vulnerable spaces that need to be helped first, a georeferenced database of emergency health resources in Lima enables the analysis of the spatial and territorial dimensions of crisis management. Different vulnerabilities are evidenced, such as those of the major hospitals, of the healthcare system and of the population through the accessibility to health facilities in a crisis situation. Each and all of them contributes to understand the vulnerability of the territory.
Thus, this research study considers crisis management as an object of research inside geography, since it helps answering urban problems beyond the concerns of risks and crises. It also suggests working out the issue of vulnerability thanks to a joint understanding of the spatial and territorial dimensions of crisis management at the time of the event and during the building process of the city on the long term. This geography of crisis overtakes the cleavage between risk prevention and preparation for crisis management by being part of a risk / crisis continuum, and reintroduces territory and politics at the heart of risks and crises issues in urban areas.

Keywords : crisis management ; urban vulnerability ; risk ; territory ; emergency health ; geography ; geographic information systems ; Lima

PDF - 401.5 ko
Annonce soutenance thèse J. Robert